VEGANISME : bienveillant et éclairé.

3283657746 1 2 5ydhjjvm

Le véganisme c'est quelque chose qui se voit de plus en plus, dont tout le monde parle à tord et en travers mais qu'est-ce que c'est réellement que le véganisme ? Pourquoi et comment être végane bienveillant et éclairé ! Aujourd'hui, je vous partage un petit bout de moi. 

[Interview sur mon véganisme et mon parcours]

Le véganisme, pour pouvoir en parler, il faut pouvoir le définir. La définition la plus simple et la plus complète serait : Mouvement contre toute exploitation animale quelle qu'elle soit, ou qu'elle soit. Le véganisme est donc de base un mouvement tout à fait pacifiste qui prône l'égalité animale, qui refuse de participer de près comme de loin à l'exploitation animale, à sa souffrance et à son mal-être. 

Le premier point que je trouve important d'aborder c'est que la plupart des véganes dissocient le véganisme de l'humanitaire. Hors, il est prouvé aujourd'hui que l'Homme (être humain) est une espèce animalecerte différente mais animale tout de même. C'est-à-dire que le véganisme défend aussi la cause humanitaire et donc ne participe pas à l'exploitation humaine ! Défendre les espèces animales c'est prendre en compte aussi l'espèce humaine, sa propre espèce donc et refuser de participer à tout ce qui se passe dans le monde voire même venir en aide aux population exploitées, maltraitées (dans des sorties humanitaires par exemple). Je pense sincèrement que si la plupart des véganes prenaient conscience de ce point là, il existerait davantage de soutient. La société spéciste nous fait penser différemment, c'est donc à nous de comprendre que l'Homme n'est pas au-dessus des autres espèces mais qu'il n'est pas en-deça non plus. 

Le second point c'est la différenciation entre le véganisme et le végane, ce qui n'a strictement rien à voir. On ne peut pas mettre sur le même palier le véganisme/féministe (Idéologie) avec le végane/féniministe (acteur). Pourquoi je dis cela. Tout simplement parce qu'une idéologie telles que celles citées sont "parfaites", c'est-à-dire qu'elles défendent des causes nobles pour une amélioration de la vie. Tandis qu'un acteur va s'approprier à sa manière l'idéologie et va la détourner, en faire ce qui lui convient. La différenciation dont je parle permet justement de ne pas juger la cause mais de se poser des questions sur la manière dont l'acteur prend part à l'idéologie/la cause. C'est quelque chose qu'il faut pouvoir remettre en question, sachant évidemment que chaque être humain est différent et ne pourra pas aborder un même sujet de la même manière que son voisin. 

 

Tumblr mh7wtmjm5e1rv66qlo1 500

 

 

Régulièrement aussi, il m'arrive de discuter avec de nombreux véganes et ce qui en ressort c'est le dogmatisme avec lequel le véganisme est suivit. Le dogmatisme c'est quelque chose qui ne doit/ne peut jamais être remis en question que ce soit dans le fond ou dans la forme, qui ne supporte pas le moindre questionnement. Hors le véganisme n'est pas un dogme et doit encore évoluer pour se développer, s'adapter à la société actuelle. Beaucoup de véganes le deviennent sans se poser de questions, il sont véganes "parce qu'il le faut". Le principe du véganisme c'est déjà d'être convaincu de la cause défendue, c'est d'en connaitre les différents aspects et de l'adapter à sa propre vie, de modeler un peu. Faire des recherches pour savoir comment et pourquoi le devenir, les risques (parce qu'il peut malgré tout en exister) etc. Le véganisme dit qu'il ne faut pas faire cette chose là alors je ne la fais pas. Ce n'est pas ainsi que ça fonctionne. Même les véganes entre eux (beaucoup tout du moins) ne veulent pas parler de véganisme et ne veulent pas le repenser. C'est notamment ce qui est problématique particulièrement par rapport à la stratégie de communication. 

Défendre par exemple les animaux d'élevage c'est aussi se questionner sur les conditions de l'éleveur. Un élevage quel qu'il soit est quelque chose de désastreux physiquement, mentalement et psychologiquement pour l'animal mais c'est aussi un métier. Un métier très difficile pour l'humain ! Tu ne peux évidemment pas partir en vacances sans quoi ton bétail meurt, les tâches sont rudes (par tous les temps, à toutes les heures), c'est seize longues heures de travail par jour. C'est mentalement difficile d'élever un animal sur lequel tu vas t'attacher et que tu vas devoir envoyer à l'abattoir se faire égorger. On peut aussi parler des conditions de travail dans les abattoirs, un métier qui est loin d'être choisi par les employés qui, au bout de quelques jours, sont cassés psychologiquement. Cette cassure psychologique les font soit craquer et partir, soit leur permet ensuite de faire machinalement leur boulot sans jamais ouvrir réellement les yeux. Ce sont des métiers qui mettent l'être humain à très rude épreuve sur tous les niveaux et défendre l'intérêt animal c'est défendre la cause et la condition humaine en même temps ! 

 

D'après-moi, si l'on veut devenir végane, il faut le devenir dans la compréhension et la bienveillance. Il n'est pas question ici d'aller faire du mal ou de choquer mais simplement de faire ce qui nous parait juste et de le faire avec un coeur énorme et une conviction réelle, quelque soit cette conviction (du moment qu'elle est positive!). Ghandi a dit : 

- Deviens le changement que tu souhaites voir dans le monde - 

La tolérance devrait être la première qualité d'une personne végane. Quand on le devient on a tendance à vouloir se détacher de ce que l'on était avant et pourtant on l'a été. Ce que je veux dire par là c'est qu'en tant que végane, tu n'as pas le droit d'agresser, de rabaisser ou d'insulter qui que ce soit qui aime la viande, les produits animaux. Il ne faut pas oublier que même en étant végane aujourd'hui, on a (pour la plupart) déjà consommé des produits animaux, on a déjà mangé de la viande. On ne peut pas en vouloir aux autres d'être ce qu'ils sont et de faire ce qu'ils font. Tolérer ne veut pas dire accepter. Tolérer, c'est comprendre l'autre et le respect au-delà de ses propres idées. 

 

0df9ee260b8a5316f1ec5936a16d370c

Etre végane c'est un mode de vie qui respecte les espèces vivantes quelles qu'elles soient. En tant que propriétaire cavalière certains véganes vont me huer parce qu'être propriétaire peut être une forme d'exploitation animale mais là encore il y a de la demi-mesure. J'espère que cet article t'auras un peu aidé et si tu as des questions n'hésite pas !

Véganisme vegan être végane c'est quoi le véganisme ? végane

Ajouter un commentaire

 
×