Le pied nu

Img 1289

 

Au domaine, tous les chevaux sont pied-nu et ce depuis des années maintenant. Le pied-nu n'est chez nous pas une mode mais une forme de respect de l'intégrité et de la santé du cheval. C'est donc tout naturellement que le déferrage s'est fait et fort heureusement, nous n'avons eu aucune complication lors de cette étape. L'adaption n'a d'ailleurs pas été nécessaire puisque Nina et Golfite n'ont eu qu'une très légère sensibilité vite disparue ! 

Pour autant, le pied-nu n'est pas quelque chose qui se fait très facilement lorsque le cheval a été ferré tantôt et pendant plusieurs années. Le pied-nu nécessite beaucoup d'entretien, des terrains aménagés pour stimuler les pieds, des sorties régulières et sur des sols variés afin de stimuler cette magnifique machine qu'est le pied du cheval mais aussi l'alimentation qui, si elle est inadaptée, va venir fragiliser la boite cornée et les tissus moues internes (par exemple) mais aussi risque de créer des fourbures, etc. Le pied nu, s'il l'est depuis toujours, n'est qu'un d'entretien quotidien suivit de près par les professionnels. 

Donc, depuis une grande dizaine d'années, tout le monde est pied-nu et tout le monde s'en porte parfaitement bien, nous perseverons donc à nous instruire sur le pied nu et les démarches et actions possibles afin de respecter le pied et son fonctionnement. C'est d'ailleurs grâce à l'idée du pied-nu que tout le reste s'est formé autour à savoir l'habitat, l'environnement, le mode de vie, la psychologie, la physiologie, l'éthologie, l'alimentation ! 

Ajouter un commentaire